GIRE au Sénégal : Réalisations & Prochaines étapes - Interview de Moctar Sall, chef de la division Planification et Systèmes d'information à la DGPRE

Publié le 21/12/22

Dans un contexte de changement climatique, de pression accrue sur la ressource entrainant de nombreux conflits d’usages et une menace sur sa disponibilité en quantité et qualité, l'OiEau accompagne le Sénégal dans la mise en œuvre de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) avec l'appui de l'Agence de l'eau Seine-Normandie.

Différents projets ont déjà permis la mise en place d'une nouvelle gouvernance, d'outils d'aide à la décision et de planification, de systèmes d'information, et d'un bassin pilote dans une zone économique stratégique pour le pays, le Bassin côtier de la Somone.

M. Moctar SALL, chef de la division Planification et Systèmes d'information à la Direction de la gestion et de la planification des ressources en Eau (DGPRE) du ministère de l'Eau et de l'Assainissement du Sénégal, nous présente les réalisations et les prochaines étapes du projet.

Depuis 2019, l’OiEau a accompagné le Sénégal dans la mise en place de la GIRE, notamment dans le bassin pilote de la Somone. Pourquoi avoir choisi la GIRE en tant que vision politique et méthode opérationnelle de gestion de l'eau ?

Depuis 2019, l'OiEau a en effet accompagné le Sénégal à travers la Direction de la gestion et de la planification des ressources en eau dans un projet de GIRE dans la sous-unité de gestion et de planification (sous-UGP) de la Somone. La sous-UGP représente un territoire de l'eau que nous avons défini et qui épouse à peu près les contours du bassin versant. C'est un projet important parce que, comme vous le savez, depuis presque une vingtaine d'années, le Sénégal a entamé un processus de gestion intégrée des ressources en eau, à la suite des recommandations internationales sur les ressources en eau et l’environnement.

Tout le territoire sénégalais a été divisé en plusieurs parties, qu'on appelle unités de gestion et de planification. Chacune de ces unités de gestion et de planification est subdivisée en sous-unités de gestion et de planification. L'idée, c'est de créer au niveau de ces territoires des instances de concertation, de gouvernance, et aussi d'élaborer des outils de planification. Dans ce sens-là, l'OiEau nous a accompagnés pour mettre en œuvre ce processus de gestion intégrée des ressources en eau. C’est une vision importante du Sénégal et de son ministère de l'Eau et de l'Assainissement pour une gestion durable et rationnelle de l'eau.

Comment s'est déroulé votre partenariat avec l'OiEau, notamment dans la mise en place du sous-comité de gestion d’outils, de la planification et de la gestion de systèmes d’information ?

C’est un partenariat très fructueux, notamment avec la création d'un sous-comité de gestion et de planification (SCGP) des eaux, que nous avons mis en place au niveau de la sous-UGP avec l’arrêté du gouverneur de la région de Thiès, au sein de laquelle elle se trouve. C’est quelque chose de tout nouveau. Cela a donné lieu à un résultat important.

Aussi, nous avons eu à actualiser le plan de gestion des ressources en eau. C’est un document que nous avions déjà élaboré, mais dans le cadre du projet, nous avons eu l'occasion de revenir sur ce plan de gestion pour essayer de l'actualiser, en incluant davantage les acteurs.

Quels sont les résultats déjà obtenus et dans quelle mesure ces actions pourraient être réplicables à l'échelle nationale ?

Dans un contexte de changement climatique, les résultats que nous avons obtenus, c'est d'abord la création du sous-comité. 

Nous avons tenu beaucoup de réunions dans le cadre de ce Comité. Il y a aussi l'actualisation du Plan de gestion, mais aussi la mise en place d'un système d'information intégré sur les ressources en eau, qui est un outil très important de prise de décisions puisqu'on ne peut pas gérer ce qu'on ne connaît pas. 

Cet outil va donc nous permettre de gérer toutes les données et de les partager avec l'ensemble des acteurs du sous-comité. C’est un outil vraiment important pour la suite du projet, en tout cas dans le cadre des actions de GIRE sur la Somone.

À l'échelle nationale, nous sommes en train d'élaborer les schémas directeurs. Nous nous sommes inspirés du projet GIRE avec l'OiEau. Ces schémas directeurs vont être élaborés à l'échelle des UGP avec la mise en place de comités au niveau de ces territoires de l'eau.

Ce projet nous a permis d'avoir une vision beaucoup plus claire de la démarche que nous allons adopter pour la mise en place effective de ces Comités et pour la mise en œuvre de la GIRE.

La direction des Eaux et Forêts, du ministère de l'Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique a rencontré l’OiEau dans le cadre d'une visite technique accompagnée par la DGPRE.

La gestion de la sous-UGP de la Somone, regroupe plusieurs acteurs. Les collectivités territoriales et les services techniques jouent un rôle important dans ce projet.

Depuis le départ, la DGPRE a engagé les services pour leur expertise et leur implication.

Nous sommes acteurs depuis le départ et à chaque étape, nous sommes informés et impliqués et nous continuons cet accompagnement parce que parmi les actions qui sont menées, plusieurs concernent les services des Eaux et Forêts.
Capitaine Bineta Ndiaye

Cheffe du secteur des Eaux et Forêts M'bour - Direction des Eaux et Forêts, Chasses et Conservation des sols - Ministère de l'Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique - Sénégal

Quelques exemples de projets

Appui Technique à la mise en œuvre de la politique de Gestion Intégrée des Ressources en Eau - Bassin de la Somone
AFRIQUE - Sénégal
Novembre 2018
Direction de la Gestion et de la Planification des Ressources en Eau, structures exécutives de l’UGP Sine Saloum et de la Sous-UGP de la Somone
Découvrir le projet
Incubation de projets d’adaptation aux changements climatiques dans le bassin du fleuve Sénégal
AFRIQUE - Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal - Bassin du fleuve Sénégal
Décembre 2018
OMVS
Découvrir le projet
Appui technique à la mise en oeuvre de la politique de Gestion Intégrée des Ressources en Eau au Sénégal - Phase 2
AFRIQUE - Sénégal - Bassin de la Somone
Avril 2021
Direction de la Gestion et de la Planification des Ressources en Eau (Ministère de l'Eau et de l'Assainissement), Agence de l'eau Seine-Normandie
Découvrir le projet