Tensions climatiques, tensions politiques dans l'histoire contemporaine de l'eau au Nord et au Sud de la Méditerranée : une approche en termes de cycles institutionnels

Ruf T. - ARTICLE DE PERIODIQUE - 2016

Les peuples méditerranéens connaissent depuis des siècles des épisodes climatiques extrêmes, des sécheresses intenses et des inondations destructrices. Après de tels évènements, la reconstruction se réalise presque toujours. Une crue est réparable si la société est organisée pour rétablir le capital hydraulique détruit. Une sécheresse qui engendre une famine et des migrations a un impact plus durable sur la société locale. Ces cycles d'évènements aléatoires se comprennent, ils marquent les esprits et produisent des politiques adaptatives aux crises subies. Mais d'autres tensions engendrent également des crises de l'eau dans l'histoire des sociétés méditerranéennes. Il y a d'abord toutes celles provoquées par les logiques de conquête coloniale, d'affrontement entre des coalitions politiques et militaires. Il y a ensuite celles que l'exercice du Pouvoir absolu après les Indépendances. Il y a désormais celles induites par la globalisation de l'économie.

Accès au document

Métadonnées du document