Surveillance et voies d’introduction et de propagation des EEE : exemples de pratiques en Europe et préconisations

Les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont considérées comme l’une des causes principales de l’érosion de la biodiversité dans le monde   (Millenium Ecosystem Assessment, 2005).

Cette problématique est prise en compte dans des textes internationaux (Convention sur la Diversité Biologique), européens (Règlement N°1143/2014) et français (stratégie nationale relative aux EEE…). Cette synthèse a présenté comment sont appréhendés les systèmes de surveillance des EEE et la problématique des voies d’introduction et de propagation des EEE dans une sélection d’Etats membres. Des pistes de préconisations pour le cas de la France ont ainsi pu être déduites : elles sont classées par degré de priorité pour la surveillance. De grands chantiers restent à mettre en oeuvre et un phasage des taches sera nécessaire pour avancer logiquement.

Vous trouverez également dans un autre document les fiches de synthèse pour six pays européens : l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Suède. Y  sont  également  présentées les fiches de synthèse de l’ORENVA et du dispositif « Détection précoce et réaction rapide » de la région des Pays de la Loire.

Accès au document

Métadonnées du document