Données sur l'eau

L’une des veilles informationnelles proposées par l'OIEau porte spécifiquement sur les données sur l’eau et les milieux aquatiques, éléments de base pour comprendre et gérer les ressources aquatiques. Les résultats de cette veille, réalisée avec le soutien financier de l'Agence française de la biodiversité (AFB), ont vocation à informer sur les données disponibles, et à faciliter l’accès de tous à ces informations. Ils sont mis à disposition de tous dans cet article, via le flux RSS et via une page Scoop.it.

-> En savoir plus : charte éditoriale de la veille "Données sur l'eau"

  Abonnement RSS

  Scoop. it!

  • 25/06/2018  - bdlisa.eaufrance.fr

    La BDLISA (Base de Donnée des Limites des Systèmes Aquifères) est un référentiel cartographique du Système d'Information sur l'Eau. Cette base de donnée classe le sous sol en entités hydrogéologiques qui sont décrites selon différentes propriétés : aquifère ou imperméable, écoulements libres ou captifs, milieu poreux, fracturé, karstique, etc. Elle met donc à disposition, sur l’ensemble du territoire métropolitain et de l’outre-mer, une cartographie des entités hydrogéologiques.

    Un peu plus de 2 ans après la sortie de la version 1, la version 2 de ce référentiel vient d’être publiée et s’accompagne de la sortie d’un site internet entièrement consacré à la BDLISA. Cette version 2 tient compte du retour d’expérience des utilisateurs, qui a donné lieu à plus de 600 modifications (dans les attributs et/ou la géométrie) sur le jeu de données par rapport à la précédente version. Le site permet notamment le téléchargement sous différents formats et à différentes échelles et de faire remonter des demandes de modifications du référentiel.

    Mots-clés:
    Donnée et système, Eau souterraine, Sol
  • 19/06/2018  - www.afbiodiversite.fr

    L’Observatoire national de la biodiversité (ONB) est une démarche partenariale mise en place en 2009 par le ministère de l’Écologie et pilotée, depuis fin 2017, par l’Agence française pour la biodiversité (AFB). À partir de données collectées, l’ONB conçoit et diffuse des indicateurs apportant un éclairage sur les grandes questions de société relatives à la biodiversité telles que l’artificialisation des territoires, la préservation des espèces, l’état des milieux, etc.

    Dans son dernier bilan 2018, "Menaces sur le vivant : quand la nature ne peut plus suivre",  une synthèse de référence est proposée pour mettre en perspective les derniers faits marquants concernant l’état de la biodiversité et les menaces qui pèsent sur elle. On apprend ainsi que la population des oiseaux des milieux agricoles a chuté d'un tiers depuis 1989. Ce phénomène ne touchant pas que les oiseaux, la publication montre aussi qu'une espèce vivante sur trois est en danger de disparition (sur la liste rouge nationale des espèces menacées).

    Mots-clés:
    Changement climatique, Espèce, Faune, Préservation, Trame verte et bleue
  • 15/06/2018  - enqueteur.soes.cgdd.developpement-durable.gouv.fr

    Le programme Copernicus est un programme de l’Union européenne visant à doter l’Europe d’une autonomie en matière d’observation de la Terre. En ce sens, les données de la composante locale de Copernicus Land fournissent des informations de couverture et d’usage des sols sur des zones à forts enjeux environnementaux au travers de l'Europe : zones urbaines, zones rivulaires et sites Natura 2000. Afin d’intégrer les besoins des utilisateurs en termes d’occupation des sols, l’Agence européenne pour l'environnement et le consortium "Ministère de la Transition écologique et solidaire - Institut national de l'information géographique et forestière" souhaitent recueillir des informations sur les usages et les usages potentiels des produits de la composante locale.

    Une enquête, co-organisée par le Service de la donnée et des études statistiques (SDES) et l’IGN, est donc lancée dans le cadre du programme Copernicus 2017-2021. Elle vise d'une part à présenter les produits de la composante locale et d'autre part à recueillir les usages et usages potentiels de ces produits tant sur l’aspect thématique que technique. Chacun est invité à donner son avis sur ces produits en répondant à l'enquête, ouverte jusqu’au 5 juillet.

    Mots-clés:
    Donnée et système, Sol, Opinion et société, Usage
  • 14/06/2018  - cipel.comoe.fr

    Au centre des attentions depuis des années, le Léman fait l’objet d’un suivi régulier de ses paramètres physico-chimiques et biologiques. Ce suivi est complété par des études ponctuelles sur divers thématiques (micropolluants dans les poissons, les moules, les écrevisses ou encore les sédiments, végétation macrophytique, zoobenthos, bactériologie, etc.), ainsi qu’un suivi des actions menées dans le bassin versant visant à réduire les sources de pollution.

    Pour mettre facilement ces informations à disposition des acteurs de l'eau et des citoyens, un nouveau catalogue des données a été mis en ligne et permet de consulter et télécharger les données et études de la CIPEL (Commission internationale pour la protection des eaux du Léman). Différents types d’informations sont disponibles : brutes, ou élaborées pour les indicateurs de suivi. Des rapports scientifiques annuels ainsi que des rapports d’études sont également à disposition.

    Mots-clés:
    Plan d'eau, Qualité de la ressource, Physico-chimie
  • 12/06/2018  - limitesmaritimes.gouv.fr

    Les espaces maritimes de la France, d’une surface totale d’environ 10,7 millions de km², représentent le deuxième espace maritime mondial derrière celui des États-Unis. L’outre-mer génère 97% de ces espaces. La France est ainsi un État côtier riverain de presque tous les océans, et possède 47 délimitations maritimes avec 31 pays différents. A l'occasion de la journée mondiale des océans qui a lieu chaque année le 8 juin, le portail national des limites maritimes françaises, limitesmaritimes.gouv.fr, a ouvert ses portes.

    Ce portail, en accès libre, mettra à disposition l'ensemble des informations officielles sur les délimitations maritimes de la France. Il permettra à l’ensemble des usagers de la mer de disposer d’informations fiables sur les limites précises des espaces maritimes français. S’inscrivant dans la transformation numérique voulue par le Gouvernement, l’ensemble des coordonnées sera disponible gratuitement en ligne et téléchargeable sous plusieurs formats.

    Mots-clés:
    Littoral, Mer et océan, Réglementation
  • 12/06/2018  - www.vigicrues.gouv.fr

    Le site www.vigicrues.gouv.fr est édité par le Service central d’hydrométéorologie et d’appui à la prévision des inondations (Schapi), service du ministère de la Transition écologique et solidaire. Les contenus publiés sont produits par le réseau VIGICRUES, réseau de la Prévision des Crues et de l’Hydrométrie. Depuis une quinzaine de jours, une situation météorologique instable touche le pays donnant de fortes précipitations, qui ont concerné la quasi-totalité des régions françaises. Elles ont provoqué des réactions des cours d'eau, parfois importantes, et plusieurs départements sont toujours en vigilance orange.

    Le bulletin d’information national de vigilance crues est accessible sur VIGICRUES. Pour les jours à venir, des réactions rapides peuvent se produire sur les cours d'eau placés en vigilance jaune. Des phénomènes importants de ruissellement sont également attendus hors du réseau surveillé par VIGICRUES, ainsi que dans les agglomérations. Pour davantage d'informations, il est possible de se référer aux bulletins locaux des Services de prévision des crues concernés. Quoiqu'il en soit, des inondations importantes sont possibles et les digues peuvent toujours être fragilisées ou submergées.

    Mots-clés:
    Changement climatique, Pluie et neige, Cours d’eau, Inondation
  • 11/06/2018  - invs.santepubliquefrance.fr

    Du 1er juin au 30 septembre 2018, Santé publique France lance l’enquête NOYADES 2018 avec le soutien des ministères de la Solidarité et de la Santé, de l’Intérieur, des Sports et de la Transition écologique et solidaire. Cette enquête vise à recenser toutes les noyades ou quasi-noyades suivies d’une prise en charge hospitalière ou d’un décès. Elle concerne toutes les noyades ou quasi-noyades survenues entre le 1er juin et le 30 septembre 2018 en France (territoire métropolitain et outre-mer) qu’elles soient accidentelles, suicidaires, criminelles ou indéterminées.

    En effet, au cours de la précédente enquête réalisée en 2015, 1 266 noyades accidentelles ont été recensées de juin à septembre, dont 436 décès : 50 % en mer, 24 % en piscine, 22 % en cours ou plan d’eau et 3 % en d’autres lieux. Les résultats de cette enquête permettent de recenser le nombre de noyés en tous lieux, décrire les caractéristiques des victimes et leur devenir, renseigner sur les circonstances de survenue de ces noyades afin d’adapter les actions de prévention et sensibiliser davantage la population aux risques liés à la baignade.

    Mots-clés:
    Opinion et société, Santé, Loisir
  • 11/06/2018  - www.cen-rhonealpes.fr

    Le Conservatoire d'espaces naturels Rhône-Alpes met à disposition un cahier technique intitulé "Cours d'eau encaissés et pratique du canyonisme". Les cours d’eau encaissés font l’objet d’engouements croissants pour des usages de loisirs, avec un fort développement des activités de sports nature. Dans ce cadre, une réflexion a été menée pour construire une vision croisée des enjeux liés à ces milieux fragiles et proposer des solutions collectives qui permettent de concilier l’usage et la préservation des enjeux écologiques.

    Dans la publication, on apprend notamment qu'au niveau national, la France compte 1372 sites référencés de canyonisme, également appelé "descente de canyon" ou "canyoning".  La région Auvergne-
    Rhône-Alpes en compte 314, ce qui la place en second rang en nombre de sites après la région PACA. En outre, la FFME (Fédération française de montagne et d'escalade) estimait en 2009 qu'environ 500 000 personnes pratiquaient chaque année en France la descente de canyon, de façon régulière ou occasionnelle.

    Mots-clés:
    Préservation, Cours d’eau, Loisir
  • 08/06/2018  - www.open-sciences-participatives.org

    Créé par le Muséum national d’Histoire Naturelle dans le cadre du projet 65 Millions d’Observateurs, le portail "OPEN" est co-animé par la Fondation pour la Nature et l’Homme et l’Union nationale des CPIE. De 2012 à 2017, ces deux structures ont coordonné le Collectif National Sciences Participatives Biodiversité, dont la mission est de regrouper et d’animer les acteurs qui portent des programmes de sciences participatives liés à la biodiversité en France. "OPEN" est donc un portail web consacré aux sciences participatives au service de la biodiversité.

    Ce portail recense l'ensemble des observatoires participatifs dédiés à l'observation de la nature et des espèces. Il "vise à diffuser la culture scientifique à travers les sciences participatives", et offre la possibilité de participer collectivement à l'afflux de données sur les espèces présentes en France et l'état de leurs habitats. Le portail est accessible à tous les citoyens, qu'ils soient naturalistes débutants ou confirmés. Ils y trouveront l'observatoire correspondant le plus à leur(s) centre(s) d'intérêt en fonction de multiples critères : localisation géographique, espèces observées, thématiques, etc.

    Mots-clés:
    Espèce, Faune, Flore, Opinion et société
  • 07/06/2018  - ec.europa.eu

    La directive relative au traitement des eaux urbaines résiduaires est l’un des principaux instruments de l’acquis de l’Union européenne sur l’eau visant la protection de la santé humaine et de l’environnement. Les progrès réalisés au cours de ces 25 dernières années dans la mise en œuvre de la directive ont permis dans une large mesure d’améliorer la qualité des eaux douces et marines dans l’Union européenne.

    Dans ce cadre, la Commission Européenne met à disposition le neuvième rapport sur l’état de mise en œuvre et les programmes de mise en œuvre (conformément à l’article 17) de la directive 91/271/CEE du Conseil relative au traitement des eaux urbaines résiduaires. Il revient en détail sur les progrès accomplis vers une mise en œuvre intégrale au cours de ces 25 ans, mais montre que plusieurs défis restent toutefois à relever.

    Mots-clés:
    Assainissement, Eau potable, Santé
  • 04/06/2018  - www.legifrance.gouv.fr

    Le téléservice "dépôt légal de données de biodiversité" vient d'être créé par l'arrêté du 17 mai 2018 portant création d'un traitement de données à caractère personnel relatif au versement ou à la saisie de données brutes de biodiversité, qui est entré en vigueur le 1er juin 2018. Il permet de déposer des données brutes de biodiversité acquises par les maîtres d’ouvrage dans les conditions fixées à l’article L. 411-1 A du Code de l’environnement.

    Ce service est destiné aux usagers afin qu’ils assurent par voie électronique le versement de fichiers ou la saisie de données brutes de biodiversité et le renseignement de métadonnées associées.Il est indiqué que les données brutes de biodiversité constituent, après leur intégration dans l’inventaire du patrimoine naturel, des données publiques, diffusées gratuitement et librement réutilisables. La durée de conservation de ces données est par ailleurs de trente ans. Ce téléservice est accessible via les sites Internet http://www.projets-environnement.fr et http://www.naturefrance.fr.

    Mots-clés:
    Donnée et système, Gestion de l'eau et des milieux
  • 04/06/2018  - www.zones-humides.org

    L'Association Ramsar-France, les Pôles-relais zones humides, l’AFB (Agence Française pour la Biodiversité), la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) et la SNPN (Société nationale de protection de la nature) mettent à disposition le bilan national de la dernière Journée mondiale des zones humides (JMZH), axée sur le thème "les zones humides pour les villes de demain". De nombreux acteurs se sont mobilisés pour proposer au plus grand nombre des animations dédiées à la découverte des milieux humides, lors cette édition 2018. Ce bilan propose un aperçu de la JMZH 2018 réalisé sur la base des animations labellisées sur le portail national d'accès aux informations sur les zones humides.

    Ainsi, 647 animations ont été recensées cette année sur le portail national des zones humides. Le nombre de départements impliqués dans cette édition est en légère augmentation (93 départements, DOM, COM et TOM, contre 88 l'année dernière). Au niveau mondial, cela représente plus de 40% des animations mondiales recensées sur le site de la convention de Ramsar. De quoi préparer sereinement la prochaine JMZH qui aura lieu l'année prochaine : même si l'intitulé exact n'est pas encore connu, le thème de l'édition 2019 sera "zones humides et changement climatique". Dès à présent, vous pouvez programmer des animations autour du 2 février prochain !

    Mots-clés:
    Changement climatique, Zone humide, Habitation et ville, Loisir
  • 31/05/2018  - www.eea.europa.eu

    Le rapport disponible sur le site de l'Agence européenne pour l'environnement offre un aperçu de la qualité des eaux de baignade en 2017 et indique où les sites de baignade de meilleure qualité sont susceptibles de se trouver cette année. Il reflète l’engagement fort et constant que les Européens ont pris pour sauvegarder leurs eaux de baignades côtières et intérieures et s’assurer qu’elles peuvent être utilisées sans danger.

    Ainsi en 2017, 96 % des sites de baignade remplissaient les exigences de qualité minimales et 85 % d’entre eux satisfaisaient aux normes les plus strictes fixées par la directive sur la qualité des eaux de baignade et correspondant à la qualification "excellente". Malgré une légère baisse des résultats par rapport à l'année précédente, ceci constitue une bonne indication de la bonne qualité de l’eau de baignade pour l’été qui s’annonce.

    Mots-clés:
    Qualité de la ressource, Loisir
  • 29/05/2018  - www.pavillonbleu.org

    Lancé en 1987 sur la scène internationale, le label "Pavillon Bleu" a aujourd'hui 30 ans d'existence. 46 pays participent à ce programme, représentant plus de 4500 sites labellisés de par le monde. L’obtention du label est soumise à une série de critères dans les domaines de l'éducation à l'environnement, de la gestion de l'eau, de la gestion des déchets, tant pour les plages que pour les ports de plaisance. Pour 2018, 399 plages françaises (sur 184 communes) et 107 ports - maritimes, fluviaux ou lacustres - sont labellisés en métropole et en outre-mer.

    En France, le Pavillon Bleu est porté par Teragir, office français de la Fondation pour l'éducation à l'environnement en Europe. Le ministère participe à la démarche pavillon bleu depuis 2006. A noter, selon un sondage BVA pour le Pavillon Bleu réalisé en 2016, 67 % des Français connaissent le label Pavillon Bleu. 81 % pourraient être incités dans leur choix de lieu de vacances par le label Pavillon Bleu. Ce label international est aujourd'hui garant d'un tourisme durable.

    Mots-clés:
    Mer et océan, Plan d'eau, Qualité de la ressource
  • 29/05/2018  - ponapomi.afbiodiversite.fr

    Le Portail National des données sur les Poissons Migrateurs (Ponapomi) a été mis en place par l'Agence Française pour la Biodiversité (AFB) en mai 2018. Ses objectifs sont, d'une part, de diffuser les données, pour un usage libre et gratuit, sur les 11 espèces migratrices de France métropolitaine. D'autre part, il permet de valoriser les intervenants, leurs productions (jeux de données, ressources bibliographiques) et les sites de référence sur les espèces.

    Ponapomi propose un accès national, centralisé aux données sur les poissons migrateurs de France métropolitaine. Son alimentation est participative et fait appel aux producteurs de données pour diffuser ou rediriger vers leurs jeux de données si ils sont en ligne. Si vous souhaitez participer, vous pouvez consultez la charte donnant les principes de la diffusion sur Ponapomi. A noter, le portail montera en puissance au fil du temps et pourra répondre à de plus en plus de besoins.

    Mots-clés:
    Donnée et système, Poisson
  • 28/05/2018  - inpn.mnhn.fr

    Combien y a-t-il d’espèces en France ? Combien sont endémiques ? Combien sont invasives ou menacées ? Le nouveau livret publié à partir des données de l’INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel) apporte les réponses à ces questions. Il s'appuie notamment sur des indicateurs de l'ONB (Observatoire National de la Biodiversité). Cette publication synthétise 100 chiffres clés sur les espèces de métropole et des Outre-mer et s'organise en quatre rubriques : Quelles espèces en France ? ; Comment sont réparties les espèces ? ; Comment se portent les espèces ? ; Mieux connaître les espèces.

    Elle est destinée au grand public mais également aux acteurs de la biodiversité. Tous les chiffres clés sur les espèces sont proposés : chaque chiffre sur les espèces est remis en contexte, accompagné d'explications, de schémas et illustré par des exemples concrets. Cette première version est éditée dans le cadre de la Fête de la Nature 2018, qui s'est tenue du 23 au 27 mai 2018.

    Mots-clés:
    Espèce, Faune, Flore, Espèce envahissante
  • 23/05/2018  - www.medqsr.org

    Le Rapport 2017 sur l'Etat de la Qualité de la Méditerranée est le résultat d'efforts conjoints et intégrés des Parties Contractantes de la Convention de Barcelone, des Partenaires et de l’ONU Environnement/Unité de Coordination du Plan d'action pour la Méditerranée (PAM) et des composantes. Il est disponible en ligne sur le site web de l’ONU Environnement/PAM, à travers différentes pages proposant une navigation facilitée pour l'internaute.

    Ce rapport constitue une base unique pour l’évaluation de l'état de l'écosystème méditerranéen et les progrès accomplis vers la réalisation de son Bon Etat Ecologique. Il constitue une étape importante pour le système ONU Environnement/PAM de 40 ans d'expérience dans le suivi et l'évaluation de l'environnement marin et côtier de la Méditerranée.

     

    Mots-clés:
    Mer et océan, Planification, Qualité de la ressource
  • 18/05/2018  - www.brgm.fr

    Le niveau des nappes au 1er mai 2018 est hétérogène d’une région à l’autre. Près des deux-tiers des nappes (60%) affichent un niveau modérément haut à très haut et moins d’un quart d’entre elles (21%) affichent un niveau modérément bas à très bas. Un cinquième (19%) se situe dans la moyenne. Cette situation confirme l’incidence notable des pluies de ce début d’année et une recharge hivernale conséquente. A l’exception de quelques rares secteurs, sur la plus grande partie du territoire, les précipitations du début d’année ont été significatives en termes de recharge des aquifères.

    La tendance d'évolution du niveau des nappes traduit une phase de recharge hivernale qui se termine. En parallèle et durant le mois d’avril 2018, la pluviométrie a été hétérogène avec des cumuls très excédentaires de la Normandie au Pas-de-Calais ainsi que sur le pourtour méditerranéen d'une part, et un déficit marqué de l'Alsace au nord de Rhône-Alpes d'autre part. En moyenne sur le pays, la pluviométrie a été proche de la normale.

    Mots-clés:
    Pluie et neige, Eau souterraine, Hydrologie
  • 14/05/2018  - www.bretagne-environnement.org

    Le Rephy est un réseau de surveillance de l'Ifremer qui observe toutes les espèces de phytoplancton marin, qu’elles soient toxiques ou non. Il s’intéresse à certaines d’entre elles qui peuvent produire des toxines dangereuses pour les consommateurs de coquillages : Dinophysis (DSP - toxines diarrhéiques), Pseudo-nitzschia (ASP - toxines amnésiantes) et Alexandrium (PSP - toxines paralysantes). Le Rephytox est un autre réseau de surveillance de l'Ifremer qui détecte et suit les toxines dans les coquillages des zones de production et de pêche du littoral français.

    Le phytoplancton comprend environ 6 000 espèces d’algues microscopiques. Une quarantaine d’entre elles sont toxiques pour la faune marine ou pour les humains. Les phytcotoxines s'accumulent dans les coquillages, interdisant épisodiquement leur vente et leur ramassage. Trois sont donc particulièrement présentes en Bretagne : DSP, ASP et PSP. Entre 2008 et 2017, les toxines amnésiantes (ASP) sont celles qui ont le plus contribué à la durée de phycotoxicité de la rade de Brest à titre d'exemple. D'autres données sont à découvrir sur le sujet.

    Mots-clés:
    Littoral, Pesticide, Qualité de la ressource
  • 02/05/2018  - www.geolittoral.developpement-durable.gouv.fr

    Le ministère en charge de l’environnement a confié au Cerema la réalisation d’une cartographie des ouvrages et aménagements présents sur le littoral français. Il s’agissait d’effectuer un recensement à l’échelle nationale des ouvrages tels que digues, murs, jetés, brise-lames, épis, etc. et de les géolocaliser. Le résultat de cette cartographie est mis à disposition sur le site Géolittoral, en visualisation et en téléchargement. La base de données annexée constitue un appui pour les territoires dans le développement de stratégies d’adaptation aux évolutions littorales, à des échelles pertinentes.

    D’ores et déjà les premières analyses font notamment ressortir qu’en métropole et sur les 5 départements et régions d’outre-mer, environ 16 000 ouvrages et aménagements sont présents sur le littoral, pour une longueur cumulée de 2 300 km, la plupart (64 %) sont longitudinaux (murs, digues, etc.). Depuis les années 60, on constate une augmentation très importante de ces ouvrages. Plus particulièrement en métropole, 35 % du trait de côte est considéré comme artificialisé. Cette cartographie s’appuie sur une méthodologie spécifique et les données cartographiques sont diffusées sous "Licence Ouverte".

    Mots-clés:
    Littoral, Artificialisation, Obstacle à l’écoulement