MODÉLISATION DES TRANSPORTS D'EAU, DE CHALEUR ET DE SOLUTÉ SOUS UN BASSIN DE D'INFILTRATION

L'urbanisation amène à imperméabiliser de façon massive la surface du sol, et donc à créer des bassins d'infiltration pour les eaux de pluie. Ces bassins provoquent des transports importants (hydriques, soluté, chaleur) qui peuvent perturber et polluer la nappe sous-jacente. Le milieu étant généralement très hétérogène, le calage entre expérimentation et modélisation est rarement satisfaisant à cause de la difficulté pour faire des mesures (accès au sous sol, faible densité et bruit). Nous proposons ici une étude numérique de l'influence de l'hétérogénéité du sol sur la répartition des champs de concentration en soluté et de température engendrés par un bassin d'infiltration. La modélisation confirme que l'évolution des concentrations en soluté est très bruitée par les hétérogénéités de perméabilité du sol. Le champ de température est beaucoup moins perturbé par les hétérogénéités, et donc plus facilement interprétable.

Métadonnées du document