Accueil du siteQui sommes-nous ?PrésentationPrésentation de l’OIEau
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF
Présentation de l’OIEau

Présentation de l’OIEau

Publié : 10 février

 

L’Office International de l’Eau

 
L’Office International de l’Eau (OIEau) est une association de droit français sans but lucratif déclarée d’utilité publique par Décret du 13 septembre 1991. L’OIEau intervient essentiellement dans le développement des compétences pour une meilleure gestion de l’eau en France, en Europe et dans le Monde. Il exerce ses activités dans les domaines suivants :
 
  • Coopération, études, programmes d’appui institutionnel, réformes administratives
o renforcement des compétences institutionnelles
o stratégies pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau, l’aménagement et la gestion des bassins versants, les ouvrages hydrauliques et l’irrigation collective
o amélioration de la gouvernance des services publics d’eau potable et d’assainissement
o application des Directives européennes sur l’eau, jumelages, politique de voisinage, transferts de la recherche et de l’innovation
o réglementations techniques, évaluation, assistance à maîtrise d’ouvrage
 
 
  • Gestion et valorisation des données, de l’information et de la documentation
o audit des besoins en information et des systèmes d’information existants ;
o appui pour renforcer la collecte, produire/gérer/ diffuser l’information ;
o développement de services de documentation, analyses et productions documentaires, veille stratégique ;
o renforcement des capacités pour la gestion des données ;
 
 
  • Formation des professionnels de l’eau
o formations sur mesure et sur catalogue pour les professionnels de l’eau ;
o appui à la création et au développement de centres de formation professionnelle aux métiers de l’eau.
 
 
L’OIEau assure le secrétariat technique permanent du Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB) présent dans 81 pays, ainsi que du Réseau International des Centres de Formation aux Métiers de l’Eau (RICFME). Il anime par ailleurs le SEMIDE (Système Euro-Méditerranéen d’Information et de Documentation sur l’Eau).
 
 
 

L’OIEau possède quatre sites en France

 
  • Paris : Direction Générale
  • Limoges / La Souterraine : Centre National de Formation aux Métiers de l’Eau - CNFME
  • Limoges : Centre National d’Information et de Documentation sur l’Eau – CNIDE
  • Sophia Antipolis : Direction de la Coopération Internationale (Institut International d’Administration de l’Eau)
 
L’OIEau a un effectif permanent de 132 collaborateurs et s’appuie sur un réseau de près de 150 organismes - partenaires, dont une trentaine d’organismes étrangers : Ministères, Agences de l’Eau, Etablissements publics - Municipalités et collectivités locales - Universités, établissements de formation et centres de recherche - Entreprises du secteur de l’eau, distributeurs, bureaux d’études, équipementiers - Organisations professionnelles - Organisations non gouvernementales.
 
 
 

Une expertise qui couvre l’ensemble du cycle de l’eau

 
L’OIEau apporte une assistance institutionnelle et technique dans le cadre de projets bilatéraux ou multilatéraux d’appui aux gouvernements, municipalités, agences et sociétés publiques, services, sociétés et offices de mise en valeur, organisations non gouvernementales, pour l’accompagnement de réformes administratives dans le domaine de l’eau :
 
  • développer les capacités locales d’organisation, de gestion et d’exploitation nécessaires à une bonne valorisation et à la protection des ressources en eau, 
  • renforcer les capacités techniques des institutions pour la gestion des infrastructures hydrauliques, 
  • s’intégrer dans des réseaux d’échanges et de partenariats visant à mieux spécifier les besoins, à organiser des réponses appropriées, à tisser des liens de collaboration réciproques mettant en valeur toutes les facettes de l’expertise disponible.
 
Les actions proposées peuvent consister en :
 
  • des appuis institutionnels pour permettre l’élaboration des cadres législatifs et réglementaires, la structuration des services administratifs, la création ou le renforcement d’agences et organismes d’intervention, la gestion industrielle et commerciale des services des eaux municipales et de l’irrigation, ainsi que pour faciliter la déconcentration et la décentralisation des décisions et l’organisation des relations entre secteur public et secteur privé. Il s’agit :
o d’audits, d’expertises, d’appuis administratifs à l’élaboration et au suivi de projets,
o d’expertise pour le renforcement des textes législatifs et l’appui à la définition et la mise en œuvre des décrets d’application,
o de créations et d’animations de réseaux thématiques ou professionnels pour accompagner la décision publique,
o de formations administratives et professionnelles appropriées à la mise en place des institutions locales et à la bonne efficacité des programmes.
 
 
  • une ingénierie spécifique qui valorise, par exemple dans le cadre de jumelage avec des organismes locaux ou régionaux, les compétences particulières de l’OIEau pour :
o l’organisation de la collecte des données sur les ressources en eaux continentales, les infrastructures, les usages et les données socio-économiques,
o l’organisation des systèmes d’information sur l’eau et l’accès aux données permettant de produire et diffuser l’information,
o la conception, le développement, l’enrichissement des établissements de formation,
o la création, la modernisation, l’extension de centres documentaires,
o l’établissement de référentiels techniques harmonisés.
 
 
  • une coordination des projets et leur pilotage
o projets européens en particulier,
o pour l’échange des bonnes pratiques,
o pour le partage du savoir et des connaissances scientifiques et techniques.
 
 
 
 

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français] [русский]