Accueil du siteNotre actualité et avancementUnion européenne : "RHINE-NET" pour développer la participation du public (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Union européenne : "RHINE-NET" pour développer la participation du public 2003-2006

Publié : 2006

Le projet, qui a associé 13 partenaires, était piloté par Naturlandstiftung Saar (D), et coordonné par Solidarité Eau Europe (F).

Le budget global du projet s’élevait à 3,6 Millions d’Euros, financé à 50 % par le programme INTERREG IIIb Nord Ouest Européen (NWE).

Le Réseau Rhénan ou "Rhine-Net" visait, sur sa durée totale de 5 ans jusqu’à fin 2006, à identifier et valoriser les bonnes pratiques dans le domaine de la participation du public. Le Bassin du Rhin, au cœur d’une des régions les plus peuplées et industrialisées d’Europe, recèle un savoir local riche et varié dans le domaine de la gestion de l’eau, ainsi qu’un grand nombre d’initiatives des citoyens, des associations, du secteur privé, du secteur public, des communes et des organisations transfrontalières.

Ces bonnes pratiques locales sont particulièrement importantes pour la mise en oeuvre de la Directive-Cadre Européenne sur l’Eau, qui impulse une nouvelle implication du public le plus en amont possible dans la gestion de l’eau, avec une vrai participation des citoyens.

Le Réseau Rhénan s’est donc fixé comme objectif d’identifier et de développer les pratiques locales de gestion participative de la ressource en eau, de renforcer la coopération européenne de proximité à l’échelle du Bassin Versant, et de diffuser les connaissances de terrain ainsi acquises.

Les activités du projet

Les actions menées dans le cadre du projet s’appuyaient sur 6 études de cas réels, et autant de groupes d’acteurs locaux, le long du Rhin ; dans chaque cas, les pratiques de participation ont été évaluées et comparées, puis diffusées pour promouvoir les meilleures :
• revitalisation du haut Rhin (F,D, CH),
• développement de la Dreisam à Feiburg (D),
• protection de sources au Luxembourg (L),
• classement des zones humides du Delta (NL),
• renaturalisation des berges à Karlsruhe (D),
• protection contre les crues dans le Bassin Moselle / Saar (F, D).

Au delà des études de cas, des actions d’information et de sensibilisation du public ont été organisées à l’échelle du Bassin :

- ateliers locaux d’informations sur la participation active de la Société Civile à la gestion de l’eau (Main, Haut Rhin, Moselle / Saar, delta du Rhin) ;

- organisation d’un concours poétique "Rivières d’images, fleuves de mots" dans les écoles du haut Rhin et de Moselle / Saar,avec une exposition itinérante ;

- organisation d’une "Journée de baignade" dans le Rhin, pour redonner l’envie de la rivière à la population ;

- organisation du "Neckar Festival", réunissant une centaine d’évènements sur l’ensemble du Bassin du Neckar.

Les connaissances acquises sur les différentes pratiques de participation ont été discutées afin de préparer "un guide opérationnel de la participation" à destination des acteurs de la gestion de l’eau.

Le rôle de l’OIEau était essentiellement orienté sur l’évaluation des pratiques de gestion participative et la rédaction du guide opérationnel, qui permettra de capitaliser les meilleures pratiques.

L’OIEau a été chargé durant l’année 2005 de réaliser un guide méthodologique "Mieux associer pour mieux gérer vos projets : Pour une gestion participative de l’eau et des milieux aquatiques", en collaboration étroite avec ses partenaires du réseau.

La conception de ce guide a suivi différentes étapes : elle a débuté par une recherche et une synthèse bibliographiques générales sur le concept de participation du public, la réglementation internationale et européenne dans ce domaine, les techniques et outils existants …

Une réflexion plus approfondie a été menée sur les exigences de la Directive-Cadre sur l’Eau en matière de participation du public, véritables lignes directrices pour la planification des politiques de l’eau à l’échelle des grands bassins versants.

Des entretiens ont été menés avec les différents chargés de projet du Réseau Rhénan, afin de connaître leur vision de la participation du public et d’avoir un retour concret de leurs expériences dans ce domaine.

Ces interviews ont été analysés par rapport à une méthodologie de référence et ils ont été présentés sous forme de fiche descriptive pour chaque cas ; enfin, une synthèse a permis de faire ressortir des outils intéressants et des conseils pratiques, susceptibles d’aider les gestionnaires de projets à associer le public.

Plusieurs rencontres ont permis aux partenaires du Réseau Rhénan de travailler de façon participative et coopérative pour formaliser un premier retour d’expériences et valoriser des pistes utilisables par d’autres responsables de terrain engagés dans des projets de gestion de l’eau.


Voir en ligne : http://ecologic.eu/1103