Accueil du siteNotre actualité et avancementSéminaire de la Facilité Africaine de l’Eau La gestion des eaux (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Séminaire de la Facilité Africaine de l’Eau La gestion des eaux transfrontalières - Tunis - 26 - 30 octobre 2009

Publié : Janvier 2009

Du 26 au 30 octobre 2009, M. Daniel Valensuela, Directeur Adjoint de l’Office International de l’Eau, a assuré l’animation à Tunis, d’un séminaire de cadres africains et méditerranéens d’Organismes de Bassin et de Ministères de l’Eau, organisé par l’Institut Multilatéral d’Afrique, la Facilité Africaine de l’Eau et la Banque Africaine de Développement (BAfD).
 
L’objectif visé était d’accroître les capacités des cadres des administrations nationales et régionales et des Organismes de Bassin en matière de Gestion des Ressources en Eau Transfrontalière (GRET).
 
L’Afrique, de la Méditerranée au Cap de Bonne Espérance, se caractérise en effet par un grand nombre de bassins transfrontaliers, d’eau de surface et d’aquifères, la presque totalité des pays partageant une partie de leur ressource en eau avec au moins un pays voisin. La plupart des pays partagent des bassins ou aquifères transfrontaliers : les aquifères du Sahara et de Nubie concernent tous les Pays d’Afrique du Nord, le bassin du Nil ou celui du Congo, par exemple, concerne dix pays, tandis que la Guinée partage douze bassins de rivières avec ses voisins.
 
La Gestion des Ressources en Eau Transfrontalière apparaît comme une des clés pour améliorer la gouvernance des ressources en eau du continent et les conditions d’accès à l’eau des populations, tant pour les besoins humains que pour un développement économique durable.
 
Rassemblant près d’une vingtaine de pays et de structures régionales telles que la Commission Economique des Etats de l’Afrique Centrale ou l’Observatoire du Sahara et du Sahel, et plusieurs représentants d’Organismes de Bassin (OMVS, OMVG, ABN, ABV, CICOS, CBLT, NBI), le séminaire a permis un large échange d’expériences sur des sujets tels que l’harmonisation et la coordination entre les politiques nationales, régionales et de bassin, le partage des informations à l’échelle transfrontalière, le rôle de la société civile et des acteurs de l’eau dans la GRET, la gestion conjointe des eaux de surface et souterraines, l’impact du changement climatique sur la ressource en eau et les adaptations à envisager.
 
De nombreuses interventions ont été à la base des discussions et des travaux de groupes au cours des cinq journées du séminaire, qui s’est clôturé par l’intervention de Jean-François Donzier, Secrétaire du RIOB et Directeur Général de l’OIEau, sur la gestion des eaux transfrontalières à travers le monde et celle de Jean-Michel Ossete de la Facilité Africaine de l’Eau, sur les opportunités de financement de la GRET.