Accueil du siteNotre actualité et avancementRépublique Centrafricaine - L’OIEau intervient pour le CICR
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

République Centrafricaine - L’OIEau intervient pour le CICR

Publié : Décembre 2015

Dans le cadre du processus de rétablissement de l’alimentation en eau potable et de fiabilisation des installations de la Société de Distribution d’Eau de Centrafrique (SODECA) à Bangui, suite aux événements récents, le Comité International de la Croix Rouge (CICR) a confié à l’OIEau la réalisation d’une session de formation en 2015 sur la "maintenance des usines de production d’eau et des stations de pompage".
 
L’aide apportée par le CICR en Centrafrique se décline en plusieurs volets :
  • renforcer l’adduction d’eau de certaines zones par le lancement de chantiers de pose de conduites stratégiques ;
  • maintenir et fiabiliser les usines d’eau et stations de pompage en formant les agents et en leur mettant à disposition de l’outillage et des consommables ;
  • remplacer les machines dites "critiques" de façon ponctuelle lorsque des signes de vieillissement apparaissent.
 
La formation s’est déroulée sur deux périodes à un mois d’intervalle et a porté sur les pompes centrifuges (hydraulique des pompes et des réseaux, conduite des stations de pompage) et la maintenance mécanique (compresseurs, surpresseurs, transmissions de puissance, techniques de réparation et maintenance courante de premier niveau).
 
Le groupe était composé de 14 techniciens et ingénieurs travaillant pour la plupart d’entre eux sur les installations de Bangui.
 
Divers travaux pratiques ont pu être réalisés sur site : mesures de performances des pompes d’eau brute, gonflage d’un ballon anti-bélier, démontage et remontage d’une pompe de surface.
 
Une importante dotation du CICR en outillage et pièces détachées a été remise à la SODECA peu après le stage.
 
Grâce à une collaboration efficace entre la société PEME-GOURDIN et l’OIEau, un important travail préparatoire a pu être réalisé avec les stagiaires avant la révision des pompes d’eau brute par le constructeur : La visite des ateliers de réparation, l’inventaire des pièces en stock, l’étude détaillée de la conception des machines et la description des différentes phases de la révision ont permis aux stagiaires de bien assimiler la nature des travaux qui allaient être réalisés quelques semaines plus tard.
 
Si les bases de la maintenance et de l’hydraulique ont été acquises, il restait à améliorer la connaissance du réseau afin d’interpréter correctement les dysfonctionnements et de pouvoir prendre les mesures correctives adaptées : Ce fut l’objet d’une formation complémentaire dispensée également en 2015 par l’OIEau.