Accueil du siteNotre actualité et avancement"MED3R" : pour une meilleure gestion des déchets solides urbains en (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

"MED3R" : pour une meilleure gestion des déchets solides urbains en Méditerranée

Publié : Janvier 2014

La gestion des déchets solides urbains est une question prioritaire en Méditerranée. Le rapport présenté lors de la Conférence Ministérielle sur l’Environnement de l’Union pour la Méditerranée atteste de l’importance de ce thème pour atteindre l’objectif de dépollution de la Méditerranée d’ici 2020 (Horizon2020). La plate-forme stratégique mise en œuvre dans le cadre du projet Med-3R, cofinancé par la Commission Européenne au titre de l’Instrument Financier Européen de Voisinage, propose une réponse concrète à cette problématique.
 
Cette plate-forme s’articule autour de diverses activités : actions pilotes menées dans 8 villes méditerranéennes (Métropole Nice Côte-d’Azur, Hyères, Gênes, Sfax, Sousse, Blat, Byblos, et Aqaba), préparation de plans de gestion des déchets, formation, capitalisation des connaissances des municipalités, des industriels et des réseaux d’experts.
 
Les thématiques traitées couvrent les déchets de la restauration, le tri sélectif, le compostage des bio-déchets, les Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE), les Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI), les déchets plastiques, et les déchets des îles.
 
En 2014, les actions pilotes, coordonnées par le SEMIDE, ont toutes démarré et un cadre d’évaluation avec des jeux d’indicateurs a été défini pour tirer des leçons d’ici fin 2015. L’OIEau a pour sa part réalisé les actions suivantes :
 
  • Préparation d’un rapport sur le tri des bio-déchets,
  • Réalisation de fiches techniques sur l’utilisation d’assécheurs de déchets de la restauration,
  • Réalisation de 2 sessions de formation pour les responsables municipaux au Liban sur les thèmes du tri et de la collecte des déchets, et sur les stratégies de communication à mettre en place pour améliorer les performances des services.
Lors du Comité Med-3R réuni à Byblos (Liban) mi-octobre 2014, plus de 20 villes méditerranéennes avaient déjà déclaré leur intérêt à rejoindre le réseau
 
 

Voir en ligne : www.med-3r.eu