Accueil du siteNotre actualité et avancementLe Sandre Une année de qualité !
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Le Sandre Une année de qualité !

Publié : Février 2010

Les référentiels permettent la ”bancarisation” et l’échange des données ; ils garantissent l’interopérabilité technique des banques de données et les applications pour la gestion de données : ils constituent de ce fait la pierre angulaire des systèmes d’information.
 
Le Schéma National des Données sur l’Eau, approuvé par les Ministres chargés de l’Ecologie, des Collectivités Territoriales et de l’Outre- Mer, de la Santé, de l’Agriculture et de l’Alimentation, officialise le Service d’Administration Nationale des Données et Référentiels sur l’Eau (Sandre), qui existe depuis 1993, en tant que référentiel des données français sur l’eau. L’OIEau en assure le Secrétariat technique.
 
Le Sandre produit et diffuse des référentiels (documents de spécification et jeux de données) libre de droits d’utilisation à l’adresse : http://sandre.eaufrance.fr
 
L’année 2010 a été marquée par :
  • l’obtention de la certification ISO 9001 couvrant le périmètre des données de référence alphanumériques gérées par le Sandre : les paramètres, les taxons, les fractions analysées, etc. Ce périmètre évoluera en 2011, l’objectif est de couvrir progressivement toutes les activités du Secrétariat technique du Sandre.
  • la refonte de l’Atlas, nom qui désigne le moteur de recherche cartographique des jeux de données de référence géographiques et des métadonnées associées : stations de mesures, ouvrages et zona - ges, etc. Ce nouveau service apparaît dans la rubrique "Service en ligne - Pour un jeu de données" sur le site Internet Sandre.
  • la publication des documents de spécifications relatifs aux eaux et milieux aquatiques, sur des sujets variés tels que les Masses d’Eau, les prélèvements d’eau, les rejets industriels et la qualité des eaux littorales. Par ailleurs, le Sandre continue d’améliorer les échan ges des données pour le système d’information de la Centrale d’Hydrométéorologie et d’Appui à la Prévision des Inondations (SCHAPI).
  • la réalisation de plus de 650 certifications, qui portent sur les scénarios d’échanges pour l’hydrométrie, les bilans des plans d’épandage, EDILABO et pour les échanges entre les distributeurs d’eau et les DDASS, via le système SISE-EAUX du Ministère chargé de la Santé.
  •  
Bien évidemment, les travaux menés en France s’inscrivent dans les standards et normes de niveau européen ou international, auxquels le Sandre participe. Ainsi, il contribue aux spécifications de la Directive INSPIRE. Il participe à la rédaction de la spécification ”WaterML 2.0” (working group hydrology) de l’OGC (Open Geospatial Consortium).
 
Il est impliqué dans les spécifications sur l’échange de données sur l’eau de la COVADIS, Commission commune aux Ministères de l’Environnement et de l’Agriculture, chargée de standardiser les données géographiques. 

Voir en ligne : http://sandre.eaufrance.fr