Accueil du siteNotre actualité et avancementInterface Science - Politique : Valorisation de la recherche dans le (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Interface Science - Politique : Valorisation de la recherche dans le domaine de l’eau

Publié : Janvier 2012

Comment assurer que les gestionnaires de l’eau en charge de la mise en œuvre de la Directive-Cadre sur l’Eau sont bien informés des résultats de recherche ?
 
Inversement, comment faciliter l’expression et la prise en compte des besoins de recherche émanant des différents niveaux (locaux, régionaux, nationaux, transfrontaliers et européens) pour mettre en œuvre les Directives Européennes liées à l’eau ?
 
Ces deux questions permettent d’appréhender et de délimiter de manière simplifiée l’Interface entre la Science et la Politique (SPI).
Elles révèlent aussi les enjeux.
 
Pour que fonctionne cette interface, il faut :
  • capitaliser la connaissance scientifique ;
  • assurer que les besoins de recherche soient exprimés de manière compréhensible pour les chercheurs ;
  • rendre les résultats de la recherche appropriables par les acteurs de l’eau censés les utiliser ;
  • sensibiliser l’ensemble des acteurs de l’eau pour initier des changements de pratiques.
 
L’OIEau œuvre à la sensibilisation aux enjeux de la SPI, en coordonnant et participant à de nombreux projets touchant des domaines variés mais complémentaires, notamment pour la programmation et la promotion de la recherche.
 
L’OIEau a ainsi coordonné le Réseau ”IWRM-Net” des financeurs nationaux de la recherche jusqu’en décembre 2010.
 
Il s’est agi d’organiser des ateliers participatifs invitant chercheurs et politiques à travailler ensemble sur l’identification des besoins de recherche, d’orienter les nouveaux appels à projets en demandant aux chercheurs d’intégrer les utilisations concrètes de leurs travaux, de lancer de nouveaux programmes de recherche dans des domaines mal couverts de l’application des Directives sur l’Eau et de présenter les résultats selon un format assurant une lecture aisée par les acteurs de terrain.
 
Pour continuer ce projet, le Ministère français de l’Environnement a initié une action de Coordination Scientifique des Projets financés dans le cadre d’”IWRM-Net” (IWRM-Net SCP, 2010-2013) : www.iwrm-net.eu
 
Un des enjeux majeurs est d’assurer les échanges entre les financeurs, les chercheurs, et les gestionnaires de l’eau via des forums, des ateliers et des nouvelles plates-formes d’apprentissage en ligne.
 
Une fois les projets de recherche lancés, la phase de promotion de leurs résultats doit être envisagée.
 
L’OIEau coordonne à cette fin deux projets européens : ”WaterRtoM” et ”WaterDiss”.
 
Ces deux projets partagent l’objectif de capitaliser la connaissance existante et d’accompagner les chercheurs dans leurs démarches de valorisation de leurs résultats de recherche :
* ”Water RtoM”, se concentrant sur les projets financés par les Programmes Life et Interreg, vise un appui à la commercialisation des produits de la recherche et se tourne résolument vers les acteurs des marchés.
* ”WaterDiss” s’adresse aux projets financés dans le cadre des Programmes européens FP6 et FP7 et ambitionne d’accélérer le transfert des résultats de recherche vers les acteurs Institutionnels du secteur public.
 
Pour faciliter les échanges entre les acteurs sensibilisés aux actions de la SPI, l’OIEau anime une plate-forme virtuelle : ”European Water Community”, comprenant aujourd’hui plus de 400 membres.
 
Enfin, la SPI concerne les différents niveaux géographiques et administratifs : dans le cadre de la Stratégie Commune de Mise en OEuvre (Common Implementation Strategy - CIS), un groupe spécifique, coordonné par l’ONEMA et la DG Environnement, a été créé.
 
L’OIEau intervient en soutien des activités de ce groupe pour confronter l’état de l’art de la recherche avec les besoins identifiés et pour révéler les nouveaux besoins de recherche.
 
Les groupes de travail et d’experts sont organisés autour de 9 thématiques : état écologique, eaux souterraines, aspects chimiques, inondation, changement climatique et eau, rareté de l’eau et sécheresse, agriculture.
 
Les activités et leurs résultats ont été présentés lors du Colloque "Water science meets policy : How to streamline knowledge to address WFD policy challenges ?" qui s’est tenue les 14 et 15 novembre 2012 à Bruxelles.
 
 
 
 

Voir en ligne : http://www.oieau.org/pub/Internatio...