Accueil du siteNotre actualité et avancementCOP21 - Penser l’eau pour la ville de demain.
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

COP21 - Penser l’eau pour la ville de demain.

Adaptation des métiers et de la formation professionnelle

Publié : Décembre 2015

Le 8 décembre 2015, dans le cadre de la COP21, s’est tenu à Paris au Grand Palais, un débat ayant pour thème "Penser l’eau pour la ville de demain". 50% de la population mondiale vit d’ores et déjà dans les villes et à l’horizon 2050, ce pourcentage atteindra 70%. Cet accroissement de population urbaine crée des pressions croissantes et impose une évolution des services urbains.
 
Le débat organisé par le Partenariat Français pour l’Eau (PFE) rassemblait des témoignages autour de solutions potentielles et déjà mises en action par le syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (SIAAP), Eaux de Paris, SUEZ, la Société des Eaux de Marseille (SEM) ou encore l’Office International de l’Eau (OIEau).
 
Ce débat à été l’occasion pour l’OIEau de présenter sa vision sur l’évolution des métiers de l’eau en rapport avec les effets du changement climatique et sur l’organisation des services d’eau et des évolutions dans les pratiques de gestion.
 
Par exemple, la réutilisation des eaux usées traitées impliquera de maîtriser les techniques de filtration et de désinfection dans les stations d’épuration ; la prise en compte de la rareté de la ressource fait que les agents d’exploitation des réseaux d’eau doivent intégrer dans leur quotidien des techniques de plus en plus pointues pour gérer en temps réel les consommations d’eau, les pertes, les pressions, etc…
 
L’OIEau à présenté à cette occasion son catalogue des formations en lien avec les effets du changement climatique. Son offre de formation pour 2016, tient d’ores et déjà compte de ces évolutions dans les métiers de l’eau et les compétences associées.