Accueil du siteNotre actualité et avancementCambodge - Projet Stung Sen : des avancées déterminantes
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Cambodge - Projet Stung Sen : des avancées déterminantes

Publié : Décembre 2015

La deuxième phase de ce projet de l’OIEau vise à améliorer la Gouvernance des Ressources en Eau dans le Bassin du Stung Sen, principal affluent du Lac Tonle Sap avec le soutien des Agences de l’Eau Loire-Bretagne et Rhin-Meuse.
 
Les résultats de la première phase (2012-2014) ont été très encourageants et ont permis à l’Administration Cambodgienne, et notamment à l’Autorité du Tonle Sap (TSA) et au Ministère des Ressources en Eau et de la Météorologie (MOWRAM), de faire de grands progrès dans le domaine de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau par bassin.
 
Au niveau national, le sous-décret détaillant les procédures pour la planification et la mise en œuvre d’une politique de gestion des ressources en eau par bassin versant a été approuvé par le Conseil des Ministres en Juillet 2015, et donne notamment un cadre pour la mise en place officielle des Comités de Bassin.
 
Au niveau du Bassin pilote du Stung Sen, la formation des représentants locaux sélectionnés pour faire partie du Comité de Bassin ainsi que de l’équipe de la TSA et du MOWRAM se poursuit sur les étapes des processus de planification :
  • Définition des objectifs du Plan de Gestion de Bassin ;
  • Etablissement du premier Programme de Mesures ;
  • Estimation des coûts et des sources de financement ;
  • Articulation entre les différents niveaux de planification : local, district hydrographique et national ;
  • Rôle des différents acteurs.
 
Des visites de terrain sont également organisées avec ces représentants locaux de l’ensemble du bassin pour les sensibiliser sur les différents problèmes rencontrés en milieu urbain et rural.
 
La finalisation du processus de planification permettra d’aboutir fin 2016 à la première version du Plan de Gestion du Bassin du Stung Sen et du Programme de Mesures à mettre en œuvre.
 
La première phase du projet ayant permis de collecter un grand nombre de données et d’identifier diverses sources d’informations régulièrement mises à jour par les services partenaires, la TSA souhaite à présent développer ses capacités internes pour gérer et valoriser au mieux les données afin de produire les informations de synthèse nécessaires aux prises de décision et à l’information du public.
 
Ainsi le développement de nouvelles couches du Système d’Information Géographique et l’intégration des données existantes dans des bases de données sont en cours, ce qui permet d’ores et déjà de :
  • Faciliter les analyses statistiques et la visualisation des données hydrologiques en ligne ;
  • Développer des analyses comparatives de données fournies par les images radar avec les données de terrain ;
  • Etudier les possibilités d’analyses par sous bassins.