Accueil du siteNotre actualité et avancementBénin : De nouveaux hydromécaniciens à la SONEB
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Bénin : De nouveaux hydromécaniciens à la SONEB

Publié : Juin 2014

La SONEB (Société Nationale des Eaux du Bénin) gère l’eau potable et l’assainissement en milieu urbain sur tout le territoire béninois. Elle dispose depuis de nombreuses années de son propre centre de formation : le CFME.
 
Tous les employés de la SONEB y suivent des formations, en particulier les hydromécaniciens, qui sont en quelque sorte les chevilles ouvrières du fonctionnement de la société : extrêmement polyvalents, ils peuvent même être amenés à piloter une station de traitement ou à dialoguer avec la clientèle.
 
Or, il existe un besoin urgent de renforcer les équipes d’hydromécaniciens actuelles, car de nombreux départs en retraite sont pressentis pour les années à venir.
 
C’est dans ce contexte que la SONEB, dans le cadre d’un programme d’appui au secteur de l’eau potable et de l’assainissement, soutenu par la coopération allemande GIZ, a décidé de faire appel à l’OIEau afin de remettre à jour le curriculum de formation devant permettre de former ces nouvelles équipes d’hydromécaniciens.
Le même travail a été demandé pour les agents de maîtrise.
 
Une mission au Bénin a permis de décrire les référentiels métiers et compétences des hydromécaniciens et des agents de maîtrise, afin de bien intégrer le contexte béninois d’exercice de ces métiers.
 
Les experts de l’OIEau ont pu rédiger les référentiels de formations listant les contenus théoriques et pratiques à transmettre aux apprenants : deux cursus de formation d’un an chacun, incluant les compétences techniques de base identifiées sur le terrain, mais également des compétences à renforcer, comme l’informatique, la communication ou encore l’anglais.