Accueil du siteNotre actualité et avancementAssociation Régionale de l’Irrigation et du Drainage en Afrique de l’Ouest (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Association Régionale de l’Irrigation et du Drainage en Afrique de l’Ouest (ARID) : Une mission d’évaluation de l’OIEau

Publié : Mars 2009

L’irrigation et le drainage constituent des clés essentielles pour un développement durable de l’agriculture en Afrique sub-saharienne. C’est une des raisons qui a conduit les professionnels de 23 pays d’Afrique Centrale et d’Afrique de l’Ouest à créer, il y a plus de dix ans, l’Association Régionale de l’Irrigation et du Drainage (ARID), dans le but de promouvoir la mise en valeur durable et la gestion équilibrée des terres et des eaux en vue d’accroître la production agricole et assurer la sécurité alimentaire dans les pays concernés.
 
L’ARID soutient des Comités Nationaux de l’Irrigation et du Drainage dans la réalisation et la gestion d’aménagements d’hydraulique agricole, et pour faciliter la diffusion des résultats et l’échange d’expériences dans ce domaine.
 
L’ARID a organisé le Salon Africain de l’Irrigation et du Drainage (SAFID) en 2005 et 2008.
 
Après plus de dix années de fonctionnement, l’ARID a souhaité développer une réflexion stratégique pour faire face aux nouveaux défis dans son secteur et a obtenu l’appui financier du Ministère français des Affaires Etrangères et Européennes pour engager cette évaluation, qui a été réalisée par l’OIEau.
 
L’évaluation a permis de mettre en évidence un ensemble d’actions stratégiques, portant sur la communication, sur le statut d’Utilité Publique des Comités Nationaux de l’Irrigation et du Drainage, sur la visibilité des activités de l’ARID vis-à-vis des bailleurs (Banque mondiale, FAO, CEDEAO, UEMOA, CILSS, ).
 
L’élaboration d’un référentiel des technologies de pointe et des technologies à faible coût, adaptées aux petites exploitations, est également un axe fort de développement.
 
Les associations nationales ont un rôle essentiel à jouer afin que les stratégies d’irrigation et de drainage puissent se prolonger par des actions concrètes au niveau local.
 
L’évaluation a aussi mis en lumière un besoin de renforcement de capacités couvrant un large éventail de formations.
 
 
 

Voir en ligne : www.arid-afrique.org