Accueil du siteNotre actualité et avancementARS Alsace : Etude de l’agressivité de l’eau destinée à la consommation (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

ARS Alsace : Etude de l’agressivité de l’eau destinée à la consommation humaine

Publié : Mars 2013

 

Les Agences Régionales de Santé (ARS) sont chargées du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine.
 
Ces eaux doivent satisfaire à des critères de potabilité, portant sur des paramètres microbiologiques, chimiques et radiologiques, fixés par arrêté du Ministre chargé de la Santé. L’agressivité de l’eau fait partie des paramètres à contrôler.
 
L’ARS d’Alsace a souhaité lancer une étude approfondie sur l’agressivité de l’eau afin de mieux caractériser l’incidence de ces eaux dans la Région :
 
  • d’une part sur la santé,
  • d’autre part, sur les installations, telles que les conduites et les équipements connexes.
 
L’objectif est de proposer aux Préfets des deux Départements Alsaciens, ainsi qu’à l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse, une stratégie de traitement des eaux agressives en fonction de priorités fondées sur des facteurs sanitaires, techniques et économiques, qu’il convient de définir.
 
Cette étude, réalisée par l’OIEau conjointement avec le Laboratoire d’analyses Eurofins, d’avril 2013 à mars 2014, comporte sept étapes :
 
  1. Synthèse sur la qualité de l’eau distribuée,
  2. Etude historique sur l’utilisation du plomb pour la distribution d’eau potable en Alsace,
  3. Recensement des branchements et conduites en plomb et autres problèmes liés à l’agressivité de l’eau,
  4. Synthèse bibliographique des données scientifiques et techniques sur les incidences de l’agressivité sur la qualité de l’eau (hors problématique plomb),
  5. Présentation des différents traitements et leurs coûts,
  6. Campagne complémentaire de prélèvements et d’analyses,
  7. Synthèse et propositions