Accueil du siteNotre actualité et avancementCoopération Franco-Chinoise dans le Bassin Pilote du Fleuve Hai et du (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Coopération Franco-Chinoise dans le Bassin Pilote du Fleuve Hai et du Sous-Bassin de la Rivière Zhou

Publié : Juin 2014

Le projet de coopération Franco-Chinois de Gestion Intégrée des Ressources Eaux (GIRE) du Bassin du Fleuve Hai s’inscrit dans le cadre de l’accord de coopération de 2009 entre le Ministère chinois des Ressources en Eau (MWR) et le Ministère français chargé de l’Ecologie et du Développement Durable.
 
Sa première phase (2011-2012) avait permis le développement d’une compréhension mutuelle des deux pays sur leurs institutions, procédures et moyens respectifs en matière de gestion de l’eau. Depuis le Forum Mondial de l’Eau de Marseille (2012) et la signature du protocole d’accord sur une deuxième phase de trois ans, en présence de M. Chen Lei, Ministre chinois des Ressources en Eaux, le projet a visé à tester des outils et méthodes françaises permettant d’apporter des solutions aux problèmes liés aux pressions anthropiques (eaux usées non- traitées, pollution agricole diffuse) qui s’exercent sur le Bassin Pilote de la Rivière Zhou, affectent la qualité de l’eau du réservoir de Yuqiao pour l’approvisionnement de la Ville de Tianjin et provoquent eutrophisation et prolifération de cyanophycées et de macrophytes…
 
Afin d’améliorer la situation, trois objectifs principaux sont poursuivis à l’échelle du bassin :
  • la réalisation d’un Etat des Lieux de la ressource,
  • la mise en place d’un groupe de coordination pour la gestion de l’eau,
  • l’élaboration d’un Plan de Gestion de Bassin.
 
Dans le cadre de cette seconde phase, huit missions d’assistance technique ont d’ores et déjà été assurées par les partenaires français du projet et coordonnées par l’Office Inter- national de l’Eau : le Ministère de l’Ecologie, l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, le Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne et l’Institution Interdépartementale des Grands Lacs de Seine.
 
Leurs homologues chinois (MWR, Commission de Conservation des eaux de la Rivière Hai, Bureaux des Eaux de la Municipalité de Tianjin et de la Province du Hebei) ont pris part à deux visites d’études organisées en France.
 
Ces activités ont couvert un large éventail d’outils : les méthodes de planification, les Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux, l’implication des acteurs institutionnels, la Mission Inter-Services de l’Eau (MISE), etc.
 
Des sessions de formation organisées sur des sujets techniques spécifiques (l’ingénierie écologique, le calcul des concentrations et des bilans de masse, les stratégies et équipements de monitoring) ont été très appréciées.
 
Elles ont motivé la mise en place d’un projet spécifique sur la modélisation prédictive des proliférations de cyanobactéries, financé par le Centre de Surveillance de l’Environnement du Fleuve Hai et réalisé par l’Ecole des Ponts et Chaussées. Un rapport technique de l’Etat des Lieux a été finalisé par la partie chinoise en octobre 2014 et présenté à un panel d’Administrations locales invitées à le commenter.
 
Le succès rencontré dans l’élaboration de cet Etat des Lieux concerté permet d’aborder dans les meilleures conditions l’objectif de la quatrième année du projet (2015) : la structuration d’un Plan de Gestion du Sous-Bassin de la Rivière Zhou.