Attention : le site est en cours de migration et peut contenir des anomalies

Planète Vivante 2016 : risque et résilience dans l’Anthropocène

Deux tiers des populations de vertébrés pourraient disparaitre d’ici 2020. L’Indice Planète Vivante (IPV), qui mesure l’évolution de la biodiversité en se basant sur le suivi de 12 152 populations de 3 706 espèces vertébrées montre une tendance à la baisse persistante. L’évolution de l’IPV d’eau douce montre qu’en moyenne, l’abondance des populations suivies dans le système d’eau douce s’est effondrée de 81 % entre 1970 et 2012. D’après les renseignements obtenus, la menace pesant le plus fréquemment sur les populations en déclin est la perte et la dégradation de l’habitat, puisqu’elle concerne 48 % des espèces menacées.

Métadonnées du document