Accueil du siteAgenda international des évènementsVille et Nature, la question de l’Eau : paradoxes et points de (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Ville et Nature, la question de l’Eau : paradoxes et points de vue

10 décembre 2015, Friche Belle

Ville et Nature, la question de l'Eau : paradoxes et points de vue
L’eau arrive et circule dans la ville sous différentes formes, par différents circuits naturels, canalisée par des infrastructures, cachée, déviée, polluée. Particulièrement à Marseille, l’eau revêt une dimension mystérieuse, parfois impalpable : elle est magnifiée en même temps que maltraitée.
 
Parler de l’eau à Marseille permet de re-questionner les projets passés et futurs d’aménagement urbain, la question écologique, celle des trames vertes et bleues, l’évolution du climat, le traitement de la pollution. L’eau soulève un certain nombre de problématiques mais également des potentiels, des idées innovantes, des projets artistiques, qui pourraient permettre de penser la ville autrement.
 
Conscients des contradictions qui traversent la question de l’eau dans sa relation avec la ville, nous plaçons cette journée sous le signe des paradoxes, points de départ des interventions et des débats.
 
Les journées « De cet endroit » rassemblent écologues, architectes, urbanistes, paysagistes, artistes, étudiants et habitants autour d’une réflexion sur les relations ville-nature. Elles sont organisées par le groupedunes avec Thierry Tatoni, écologue ; Stéphane Hanrot, architecte ; Isabelle Rault, paysagiste ; et Madeleine Chiche et Bernard Misrachi, artistes.

Voir en ligne : http://www.imbe.fr/ville-et-nature-...

Thématiques

Zone géographique

Dans la même rubrique