Les experts de l'OIEau publient: La nature jardinée remplacera-t-elle les ouvrages hydrauliques en béton ?

05/31/2015 - 02:00

En 2012, la direction générale de l'environnement de la Commission européenne publiait le Blueprint, un bilan à mi-parcours de la Directive cadre sur l'eau, où elle affirmait déjà sa volonté d'encourager une gestion écologique et durable des ressources en eau.

Les mesures naturelles de rétention d'eau, sous le label fédérateur "NWRM" (Natural Water Retention Measures), se sont dès lors imposées comme une solution globale et logique d'éco-ingénierie. Elles répondent directement à des objectifs spécifiques énoncés dans plusieurs textes fondateurs européens, comme la Directive Inondations, la Stratégie 2020 pour la biodiversité, ou la Politique agricole commune. C'est leur multifonctionnalité qui fait des NWRM les championnes du développement durable ; elles ont déjà prouvé leur portée sous de nombreuses autres appellations, et s'inscrivent indéniablement dans une démarche de prévention des risques liés au changement climatique.
 
Pour aller plus loin: site Web du projet sur les mesures naturelles de rétention d’eau (Natural Water Retention Measures - NWRM): www.nwrm.eu